10 convictions pour la France

Sécurité, emploi, solidarité, santé, numérique... découvrez les 10 convictions qui guideront mon action parlementaire en tant que Député de Corrèze.

 

1- POUR UNE RÉPUBLIQUE MODERNE

Je défends une République fraternelle et fière de ses valeurs. Je pense que nos concitoyens doivent se réapproprier la chose publique et reprendre en main leur destin. Notre République est composée d’apports différents et de cultures diverses mais nos valeurs restent communes : Liberté, Egalité, Fraternité. Ces valeurs doivent être connues, enseignées, transmises et elles doivent être traduites en actes et respectées à tous les niveaux de la société. La formation à la citoyenneté doit devenir une grande cause nationale.
Quant à la laïcité, elle garantit la liberté de conscience, celle de croire ou de ne pas croire, et l’égalité de tous par deux principes : celui de la séparation des Églises et de l’État ; celui de la neutralité de l’État.

2- POUR UNE STRATÉGIE EUROPÉENNE OFFENSIVE ET ASSUMÉE

L’Europe est aujourd’hui remise en cause par les forces nationalistes. Je suis convaincu que pour sortir de la crise et préparer l’avenir, nous devons la renforcer. Elle doit pouvoir jouer un rôle plus affirmé dans la défense et la protection des intérêts sociaux et économiques, dans la solidarité et le partage de nos valeurs communes.

3- POUR UNE FRANCE FORTE QUI ASSURE LA SÉCURITÉ DES FRANÇAIS

Je suis convaincu que face aux multiples menaces que nous connaissons, nous devons poursuivre le renforcement de notre outil de défense, et accorder une place majeure à la connaissance et à l’anticipation. Le lien Armée-Nation doit être consolidé comme nous avons pu le faire avec le maintien du 126ème RI à Brive. Dans le prolongement des efforts de renforcement des effectifs de police et de gendarmerie au cours de ce quinquennat, la police de proximité doit être rétablie.

4- POUR PLACER LE TRAVAIL ET L’EMPLOI AU CŒUR DE L’ÉCONOMIE

L’innovation est indispensable, une nouvelle révolution technologique, énergétique et numérique, bouleverse les façons de produire, de se déplacer, de consommer. Ce nouveau monde présente des opportunités mais aussi des risques : ses mutations doivent se faire dans la sécurité des parcours professionnels et la continuité des expériences, non dans la précarité du revenu, des droits, des temps de vie.

5- POUR PRÉPARER L’AVENIR DE NOS JEUNES

Je suis convaincu que nous devons accompagner nos jeunes à la fois en préservant notre système scolaire, universitaire ou de formation et leur faire confiance en les aidant à s’émanciper et à trouver leur place dans la société. Pour assurer la transmission des savoirs, le développement des formations en alternance doit être favorisée. En impliquant les professionnels concernés, la responsabilité de cette compétence doit être entièrement confiée aux régions.

6- POUR RENFORCER LA SOLIDARITÉ ENVERS NOS AINÉS

Ils ont préparé notre avenir, nous devons assurer le leur. Je considère qu’il est désormais temps de mettre en place un service public des établissements pour personnes âgées afin que chacun puisse vivre dignement sa vieillesse et que le financement soit encore plus solidaire qu'aujourd'hui. La loi d'adaptation de la société au vieillissement doit être pleinement mise en œuvre en privilégiant le maintien à domicile et l'accompagnement des aidants.

Sans cesse remis en cause, le système de retraites par répartition doit à mon sens être maintenu dans la mesure où c'est le plus juste et le plus équitable. Je pense toutefois que nous devons nous attacher à ce que les mesures concernant les carrières longues et la pénibilité soient développées.

 

Philippe Nauche à l'Assemblée Nationale

 

7- POUR ASSURER LA PRÉSENCE DES SERVICES PUBLICS POUR TOUS ET SUR TOUT LE TERRITOIRE

Notre République doit rester bienveillante et humaniste. Par la présence de nos services publics dans tous les territoires et en favorisant les mobilités pour tous (POLT, TER, grande vitesse et aéroport), nous garantirons plus d’égalité, plus de protection et plus de justice. Nous devons aussi être attentifs à tout ce qui favorise le plein exercice de la citoyenneté des personnes handicapées.

Avec le soutien de l'Etat, de l'Europe et des collectivités, je pense que la couverture numérique du territoire doit être accélérée. Présent désormais dans tous les aspects de notre vie, l’accès au numérique est devenu un besoin essentiel. Nous devons poursuivre son déploiement en veillant à ce qu’aucune partie du territoire n’en soit privé. Il en va de l’accès à l’emploi et du développement de l’activité économique. Il permettra aussi de rompre l’isolement et de développer de nouvelles pratiques telles que la télémédecine.

8-POUR GARANTIR L’ACCÈS AUX SOINS ET LA SANTÉ

Si notre système de santé reste un des meilleurs qui soient, encore faudra-t- il le préserver pour qu'aucun de nos concitoyens ne renonce à se soigner. Nous devrons développer son efficacité et son accessibilité par exemple en mettant en place des mesures incontournables contre les déserts médicaux.

9- POUR SOUTENIR NOTRE AGRICULTURE

Notre agriculture est riche d'une multitude de filières qui participent au développement économique de nos territoires tout en les entretenant et en aménageant l'espace. Les modes de production durables ou de qualité ne doivent pas être opposés entre eux. Ils doivent permettre à nos agriculteurs de vendre leurs produits au juste prix, celui qui leur assure une rémunération décente et qui leur permet de trouver des débouchés (circuits courts, transformation, export...) Cette valeur ajoutée ne doit pas échapper à nos paysans.

10 –POUR ACCÉLÉRER LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DE LA SOCIÉTÉ ET DE L’ÉCONOMIE

Je crois que le progrès social ne peut plus se penser en dehors du progrès environnemental. La mise en œuvre de la loi sur la transition énergétique doit permettre à la fois une diminution progressive de la part du nucléaire, l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments. Il est de notre responsabilité que la protection de la biodiversité soit assurée et que les objectifs de la COP 21 soient tenus. L'investissement dans ces secteurs permettra de faire progresser la société et de créer des emplois durables non délocalisables.